Tu es responsable du « cadre »

C’est le moment de ressortir les beaux proverbes de nos grands-mères, qui alimentent si richement nos discussions et qui contiennent souvent une belle part de vérité. « On récolte ce que l’on sème » peut s’appliquer ici encore. En effet, pour que votre choix de travailler en indépendant ou à domicile soit conforme à vos attentes et connaisse un franc succès, il faudra donner des bases très précises et suffisamment solides à votre cadre professionnel. Comment justement tracer les contours de cet environnement si particulier et comment s’y prendre avec sa clientèle ?

 

Pourquoi définir un cadre professionnel ?

 

Il ne faut rien considérer à la légère. Chaque point mérite d’être abordé et encadré, pour que vous ne puissiez pas un jour émettre de regret. Dressez une liste selon les services que vous proposez et visualisez ainsi tous les sujets qui vous concernent. Normalement, cette liste a du être rédigée lorsque vous avez monté votre projet.

 

Le cadre professionnel n’est autre qu’une barrière qui doit rester invisible, mais pour autant perceptible, tant par vous-même, que par vos partenaires professionnels. Un cadre correctement défini, vous donnera toutes les chances de réussite.

 

Que doit-on cadrer ?

 

On pense bien entendu aux basiques comme le matériel en général. Du matériel, dépend des contrats (maintenance, réparation, SAV…), des fournisseurs (électricité, internet, téléphonie…). A cette partie « matériel », vient se greffer très rapidement votre clientèle, la partie « vivante » de votre cadre professionnel, la partie qu’il faut soigner, bichonner, respecter mais également délimiter.

 

En traçant les limites (invisibles) à ne pas franchir avec vos clients, vous mettez en avant votre professionnalisme. « Ne fais jamais ce que tu n’aimerais pas que l’on te fasse » (merci grand-mère). Vous ne souhaitez pas être payé en retard ? Alors livrez dans les temps impartis. Vous trouvez insupportable de rester sans nouvelle de vos clients durant plusieurs jours, malgré vos différentes prises de contact ? Ne laissez pourtant jamais un client dans l’oubli et le silence… Ces comportements font également partie du cadre qui vous permet de travailler comme indépendant ou à domicile.

 

Le contrat avec le client :

 

Lorsque l’on parle de contrat, on parle alors d’obligations, de part et d’autre. Le contrat est le principal lien que vous avez avec votre clientèle. Il doit donc être complet, en bonne et due forme et ne pas laisser de place au hasard. Il doit en effet intégrer des conditions de modifications, d’aménagement, de rupture, d’allongement… Un contrat aux allures sérieuses a pour atout de rassurer vos partenaires et de leur donner une image professionnelle de vous. A ce contrat, s’ajoutent également les échanges annexes et indispensables (mail, appel, rendez-vous…). Vous établissez ainsi un cadre professionnel particulièrement encourageant pour vos partenaires actuels et à venir.

 

Show Buttons
Hide Buttons