Echanger sur Skype avec ses clients

Si Skype doit faire partie des accessoires numériques d’une assistante virtuelle, c’est avant tout pour le contact facile qu’il permet entre elle et ses clients. L’organisation d’un rendez-vous clientèle est désormais parfaitement fluide, contrôlée et facilitée.

Les réunions professionnelles prennent alors une tournure simple, leur mise en place est évidente, et totalement intuitive.

Une fois programmés une heure de rendez-vous et un créneau d’échange dans la durée, les participants vont pouvoir se retrouver au même endroit, au même moment.

Des avantages pour tous

Skype n’impose pas nécessairement d’être équipé d’une webcam. Libre à chacun de choisir d’intervenir en mode « vidéo », sur le principe de la vidéoconférence ou visioconférence, ou d’intervenir par écrit, sur le principe du chat.

En mode écrit, les échanges peuvent être enregistrés, pour être ensuite partagés avec ceux qui ont manqué le début de la réunion, où qui n’ont pu se libérer pour y assister.

En mode « vocal » uniquement, on se retrouve alors dans des conditions de travail identiques à celle d’une audioconférence, parfois très utile pour rassembler les idées de chacun, se mettre d’accord sur l’avancement d’un dossier, ou encore anticiper l’emploi du temps.

Des documents partagés en temps réel

En même temps qu’a lieu la discussion (orale, vidéo ou écrite) on peut prendre des notes, joindre des fichiers de toute sorte à la discussion, partager des documents essentiels à la méthode de travail mise en place, des graphiques, des schémas, des factures, des bons de commandes…

L’immédiateté du partage de l’information a une vraie valeur ajoutée dans les échanges, notamment lorsque ceux-ci sont professionnels.

Un outil qui s’adapte à toutes les plateformes

Ce qui rend Skype indispensable, c’est aussi son accès possible, quelle que soit votre plateforme de travail. En effet, Skype peut être installé sur un Smartphone, un ordinateur (PC ou Mac), une tablette et même une console de jeu (type Sony). Difficile donc de trouver une excuse valable pour ne pas avoir son compte Skype !