Sociabilité

Télétravailleur tu es, sociable tu resteras !

Le télétravail est un univers professionnel bien à part, qui ne ressemble à aucun autre. Le travail à distance permet de profiter d’un certains nombres d’avantages, que nous avons répertorié précédemment. Pourtant, il est du ressort de chacun de ne pas perdre en chemin ces précieux privilèges.

 

Télétravail ne doit pas rimer avec asocial :

 

Mais pour que ces avantages ne se transforment pas en inconvénients, il faut impérativement adapter quelques traits de son comportement à son travail. Le télétravail est souvent fait de missions en « solitaire ». C’est l’une des grandes motivations pour ceux qui effectuent ce choix. Travailler seul éloigne en effet un grand nombre de contraintes.

Seulement la solitude ne doit pas être trop pesante pour ni vous, ni pour votre entourage proche. Qui dit solitude, dit isolement, accumulation du stress et peut-être un peu d’anxiété. Quand le moment est venu d’éteindre l’ordinateur et de fermer la porte du bureau pour rejoindre la vie « sociale », vous emmenez avec vous toutes les contrariétés de la journée, voire de la semaine. Cette façon de faire est à bannir, pour sauvegarder votre statut confortable de télétravailleur mais également, et surtout, préserver votre couple et/ou votre famille.

Sur ton entourage tu ne te vengeras point !

 

Avec un peu de recul (celui là même qu’on ne peut prendre quand on est irrité et irritable), le télétravailleur doit se convaincre que son entourage n’est en rien responsable des difficultés rencontrées dans la journée. Même si les problèmes ont eu lieu dans la maison, dans le bureau, ils ne doivent pas vous suivre comme des boulets le reste du temps. Il faut les laisser là où ils sont et prendre une distance suffisante pour qu’ils ne soient pas les fantômes qui hantent votre diner, votre soirée et votre nuit.

Pour évacuer ce coté sombre avant de rejoindre vos proches, créez chez vous une sorte de sas de décompression. Dans votre chambre par exemple, installez un tapis confortable, brulez un bâtonnet d’encens et prenez la position de détente qui vous convient. Ce petit exercice peut devenir votre « zen attitude ». Une fois le stress évacué, vous vous sentirez plus léger et plus accessible.

 

Quelles solutions pour ne pas sombrer dans l’isolement ?

 

Il faut fuir absolument toutes formes d’isolement prolongé. Être seul pour travailler, se concentrer et être efficace d’accord. Seulement il convient de veiller également à privilégier des moments de partage, de vie sociale et de rencontre.

 

Commencez par multiplier vos contacts sur internet, via les nombreux réseaux de télétravailleurs. Ils ont peut-être connu cet état d’isolement et ont sûrement des solutions à vous proposer pour vous en sortir.

 

N’oubliez pas de quitter votre domicile durant la journée. Pourquoi ne pas aller prendre un café au bar du coin, en racontant vos petites contrariétés au barman ? Prenez le temps d’aller chercher vos enfants à la sortie de l’école et échangez quelques mots avec les autres parents. Donnez un rendez-vous à un ami, le temps de boire un verre ou de déjeuner à l’extérieur. Et puisque vous êtes à la maison, pourquoi ne pas proposer à une amie de prendre la pause café-goûter avec vous de temps en temps ?
Dans tous les cas, vous devez parler de vos états d’âme pour ne pas tout accumuler, mais en aucun cas vous ne devez faire de votre entourage votre souffre-douleur. Suivez ces quelques conseils et vous apprécierez rapidement un sentiment de légèreté et de bien-être. A ceci, ajoutez toutes nos astuces pour bien profiter de votre temps libre (dans un précédent article) et vous serez un télétravailleur épanoui et accompli !